Gabon

Tourisme : l’Afrique subsaharienne dans les viseurs de l’île Maurice

gabon-tourisme

Augmenter le nombre de touristes africains qui visitent l’île Maurice, telle est l’ambition du gouvernement mauricien qui vise le Black Diamond. Par l’intermédiaire de la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA), l’île, met le cap le Kenya, le Malawi, le Gabon, la Namibie, le Nigeria.
Le Black Diamond est l’appellation du marché touristique des fortunés. Il rassemble entre autres des hommes d’affaire, des sportifs ou encore des futurs mariés. Pour conquérir ce marché prestigieux, la MTPA mise sur les nantis d’Afrique.

«Avec des évolutions notables sur ce marché, nous avons plus d’opportunités. Des conférences internationales tenues à Maurice, comme le congrès de la FIFA l’année dernière, et nos services médicaux adaptés influent positivement sur l’image de la destination et sa capacité d’accueil», le directeur de la MTPA, Karl Mootoosamy.

L’enthousiasme de la MTPA n’est cependant pas partagé par les acteurs locaux du tourisme. Les nouveaux pays africains sont trop éloignés de l’île selon les agences de tourisme. Le Kenya a des kilomètres et des kilomètres de belles plages, d’où la difficulté de convaincre les Kényans d’opter pour Maurice», observe Karl Braunecker cité par lexpress.mu

L’île Maurice propose des plages de rêve, une végétation paradisiaque et une culture au carrefour de plusieurs continents. Le pays propose chaque année plusieurs festivals et évènements. L’Aapravasi Ghat classé au patrimoine mondial de l’UNESCO est l’un des sites les plus visités.

L’Afrique du Sud occupe la deuxième place dans le classement des pays africains pourvoyeurs de touristes, avec 94 208 arrivées en 2013, derrière La Réunion avec 143 114 touristes.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *