A la Une, Afrique du Sud, Projets

Afrique du Sud : célébration de 20 ans de liberté de la Femme

arton3067

Le gouvernement sud-africain se félicite de l’amélioration du statut de la femme  au cours de ces vingt dernières années.

A en croire Susan Shabangu, la ministre sud-africaine à la présidence responsable pour les femmes, les femmes sud-africaines bénéficient maintenant des droits égaux devant loi.

Elle déplore toutefois que « beaucoup de femmes sont affectées par les crimes, la pauvreté, l’inégalité et le chômage ».

La ministre a fait cette déclaration lors du lancement jeudi, des célébrations nationales pour marquer ainsi, la Journée panafricaine de la femme et le Mois national de la femme, axée sur le  thème : « Célébrer le 60e anniversaire de la Charte des femmes et 20 ans de liberté : faire avancer l’agenda des femmes ».

Une journée ayant pour but de rappeler que « les femmes africaines ont été et seront toujours à l’avant-garde de la lutte pour l’émancipation et le développement », souligne Susan Shabangu.

« Au cours des 20 ans, notre gouvernement démocratique, conduit par l’ANC, a déclaré le 9 août Journée de la femme pour marquer le rôle des femmes dans l’émancipation de l’Afrique du Sud », a indiqué cette dernière.

« Aucune société africaine ne peut prétendre être libre jusqu’à ce que toutes les femmes soient libres. Nous, en Afrique du Sud, avons pris des mesures concrètes depuis 1994 pour mettre en place des blocs de construction qui conduiront en fin de compte à l’émancipation totale des femmes », a-t-elle affirmé.

« Nous travaillons dur pour mettre en œuvre un programme collectif afin de relever certains défis. Nous allons travailler avec le secteur privé et la société civile pour faire face à ces défis », a-t-elle dit. 

Dans la droite ligne de la commémoration de cette journée dédiée à la femme africaine, le président Jacob Zuma va prononcer le 9 août, un discours dans la province du KwaZulu-Natal.

Divers artistes nationaux se produiront sur place pour marquer la Journée de la femme du pays. 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *