A la Une, RD Congo

Amini Kajunju : premiere africaine directrice de l’Africa-America Institute

Amini-Kajunju

Originaire de la République Démocratique du Congo, Amini Kajunju (43 ans) est depuis 2012, la première africaine à prendre la direction de l’Africa-America Institute (AAI), la plus ancienne organisation américaine qui fait la promotion des relations entre l’Afrique et les USA. La Congolaise avait dirigé pendant 10 ans, le Workshop in Business Opportunities (WIBO) à New York, une structure qui assiste les entrepreneurs dans l’atteinte de leurs objectifs.

 
Amini Kajunju fait partie de l’élite africaine sur laquelle le président américain Barack Obama pourra compter pour renforcer ses liens avec l’Afrique, son continent d’origine. La Congolaise connaît parfaitement l’Afrique pour y avoir passé une partie de sa vie (RD Congo, Libéria). Sa passion pour le développement de son continent l’a emmenée à participer à la création d’Angel Africa, une organisation non gouvernementale qui participe au développement des entreprises africaines.

 
Amini Kajunju est titulaire d’un master en administration publique (New York University) et dirige depuis 2012 la plus influente organisation américaine qui veille au renforcement des relations avec l’Afrique. L’AAI offre des bourses d’étude à des milliers d’étudiants africains. Parmi les bénéficiaires de ses programmes, figurent la biologiste et Prix Nobel de la paix kényane Wangari Maathai, la présidente malawite Joyce Banda et le chef d’État ivoirien Alassane Ouattara.

 
En septembre 2013, lors de la célébration du 60ème anniversaire de l’organisation,  plusieurs chefs d’Etat africains dont les présidents Goodluck Jonathan (Nigeria), John Dramani Mahama (Ghana), Jacob Zuma (Afrique du Sud) ou encore Jakaya Kikwete (Tanzanie) avaient effectué le déplacement de New York.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *