RD Congo

RDC : Une réserve pétrolière de 3 milliards de barils découverte sur le lac Albert

NORWAY-OIL-ACCIDENT-ENVIRONMENT-STATFJORD A

Les études de la société pétrolière Oil of DRC ont révélé la présence d’une réserve pétrolière estimée à 3 milliards de barils sur le lac Albert.Les prochaines étapes viseront-elles à démarrer les préparatifs pour le forage de deux puits d’exploration sur le site par la construction d’infrastructures et le déplacement des communautés locales, a indiqué l’agence Reuters citée par Allafrica.

Selon la même source, cette découverte est une bonne nouvelle pour le secteur pétrolier qui contribue faiblement au budget de l’État. Depuis une trentaine d’années, la production nationale n’a jamais dépassé les 30 000 barils/jour. Aujourd’hui le bassin côtier exploité est en train de s’épuiser, et les derniers champs matures encore opérationnels sont en train de donner leurs dernières gouttes de brut. Dès lors, il devenait impérieux de mener des recherches pour découvrir d’autres bassins, notamment dans l’est du pays quasiment vierge. L’entrée en production de ce site situé autour du Lac Albert pourrait permettre au pays de produire plus de 50 000 barils supplémentaires par jour, et l’impact sur l’économie serait d’au moins 25%.

Le projet fascine, mais une fois encore les résultats de l’étude ainsi avancée restent provisoires à défaut d’une campagne de forage. Au-delà, il faut ajouter la dure réalité de la géographie du milieu concerné. Beaucoup de grandes compagnies pétrolières ont évité l’est du pays en raison de la difficulté de transporter le brut sur une très longue distance pour atteindre les points d’exportation sur les rives de l’océan indien et Atlantique. Difficile de penser à l’évacuation de l’or noir à partir de l’Ouganda car les deux pays entretiennent des relations difficiles, précise Allafrica.

A lire aussi :

1 Commentaire

  1. talu

    j’aime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *