A la Une, Côte d’Ivoire

Côte d’Ivoire : Meiway élévé au rang d’officier de l’Ordre national

meiway_2009

L’artiste ivoirien Meiway de son vrai nom Fréderic EHU a été élevé au rang d’officier de l’Ordre national lors de la célébration du 54 anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. Le roi du « Zoblazo » est le seul artiste parmi la centaine de personnalités programmée pour être décorée.

A 52 ans Meiway a toujours le vent à Poupe. Avant la célébration de la fête d’Indépendance de la Côte d’Ivoire, il a été reçu par le chef d’Etat ivoirien Alassane Ouattara. Selon la presse locale, les deux hommes partagent la même vision du développement du pays.

Meiway semble éternel. Les générations passent mais sa musique est toujours accrocheuse. Le fils du Grand Bassam refuse d’être nostalgique des sonorités de son époque et s’adapte facilement aux Rythmes du moment. De « Zoblazo » son concept original, il est passé au coupé décalé avec quelques détours dans l’univers du Rap avec le rappeur Alibi Montana.

En 2006, Meiway sort « 9ème commandement –900% zoblazo » son cinquième album qui fait de l’artiste, un véritable leader d’opinion. La star ivoirienne se prononce clairement en faveur de la paix et s’engage dans la lutte contre le Sida.

En dehors de cette nouvelle distinction, Meiway a déjà été distingué Meilleur artiste d’Afrique de l’ouest (Kundé d’or au Burkina Faso 2005), meilleur artiste de Côte d’Ivoire (1990), Meilleur artiste d’Afrique de l’ouest (Kora Music Awards 1996, Meilleur artiste Afro-Caraïbes (African Music Awards (1991).

A lire aussi :

Aucun commentaire accepté

Les commentaires sont déactivés. Vous ne serez pas en mesure de poster un commentaire dans cet article.