Affaires, Maroc, Projets

« Africa 50 » : le Fonds d’investissement abrité par Casablanca Finance City

Nizar-Baraka

Un nouveau fonds vient d’être établi par la Banque africaine de développement (BAD) au Maroc à la place financière Casablanca Finance City.

Il s’agit du Fonds « Africa 50 », destiné au financement des infrastructures en Afrique.

Selon un communiqué publié lundi par le ministère marocain de l’Economie et des finances, c’est suite à une évaluation minutieuse des offres présentées par neuf pays africains membres de la BAD.

Ce Fonds devra être doté d’un capital initial de 3 milliards de dollars (MMUSD) et qui sera portée ultérieurement à 10 MMUSD et vise à attirer des financements de sources variées provenant notamment des Etats, des institutions financières internationales et régionales, des fonds de pensions, des fonds souverains et du secteur privé pour accélérer la réalisation des projets d’infrastructures en Afrique.

Le communiqué souligne que la domiciliation du Fonds au Maroc vient également consacrer l’attractivité et la réussite de la place de Casablanca Finance City en tant que centre financier régional et international devant jouer un rôle clé dans l’intégration financière et le développement économique et social du continent.

L’initiative de création du Fonds « Africa 50 », a été adoptée lors de la tenue, en mai 2013 à Marrakech, des Assemblées annuelles.

L’objectif de cette rencontre étant de doter le continent africain d’un mécanisme de financement innovant permettant d’accroître la mobilisation des ressources à grande échelle et d’attirer des financements privés pour résorber le déficit en infrastructures de l’Afrique, explique le communiqué.

 

A lire aussi :

Photo du profil de La Rédaction

À propos La Rédaction

Aucune information n'est fournie par l'auteur.

Aucun commentaire accepté

Les commentaires sont déactivés. Vous ne serez pas en mesure de poster un commentaire dans cet article.