A la Une, Politique, Rép. Centrafricaine

Centrafrique : le nouveau PM Mahamat Kamoun prend fonction

pm

Nommé dimanche, Premier ministre par la présidente centrafricaine de transition Catherine Samba-Panza, Mahamat Kamoun a pris ses fonctions mardi.

L’ex-directeur de cabinet de Michel Djotodia remplace ainsi André Nzapayéké et devient donc le 3eme Premier ministre du gouvernement d’union nationale depuis le début de la crise survenue fin 2012.

Notons que les défis qui attendent le nouveau chef du gouvernement sont de taille.

Quelques heures après sa nomination, Mahamat Kamoun s’est fixé cinq priorités : restauration de la paix et la sécurité sur l’ensemble du territoire centrafricain, réconciliation nationale, redéploiement de l’administration dans tout le pays, relance de l’économie nationale et préparation des futures élections générales.

Selon certaines indiscrétions, le choix porté sur la personne de Mahamat Kamoun, obéit à un schéma de la communauté internationale suggérant que, par souci d’équilibre sociologique, une personnalité remplissant ces deux critères soit désignée à la suite d’André Nzapayéké, contraint à la démission par l’accord de cessez-le-feu du 23 juillet à Brazzaville, la présidente de transition étant une chrétienne du Sud du pays.

Ministre d’Etat, conseiller spécial à la présidence depuis l’élection en janvier de Samba-Panza aux fonctions de chef de l’Etat par intérim lors d’un vote du Conseil national de transition, l’homme est un Centrafricain originaire du Nord et d’obédience musulmane.

Agé de 52 ans, Mahamat Kamoun est un haut fonctionnaire centrafricain qui a par le passé exercé les fonctions de directeur général du budget puis du trésor, et aussi d’inspecteur central du ministère des Finances.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *