A la Une, Projets, Sénégal

PAPEJF : l’ambitieux projet de 15.000 emplois en milieu rural au Sénégal

papejf

Un vaste projet vient de voir le jour au Sénégal. Et les promoteurs souhaitent apporter une bouffée l’oxygène à la population de la base. Il s’agit du Projet d’appui à la promotion de l’emploi des jeunes et des femmes (PAPEJF).

Financé par la Banque africaine de développement (BAD) et l’Etat du Sénégal pour les cinq prochaines années, le Projet entend de créer 15.000 emplois durables en milieu rural et périurbain.

Ledit projet a été lancé  en début de semaine dernière par Mame Sané Ndiaye Faye, l’adjoint du gouverneur de Thiès, chargé du développement.

Selon , le coordonnateur du projet, « 60% de ces emplois seront réservés aux jeunes et 40% aux filles et aux femmes ».

En d’autres termes, l’objectif est de créer de 2.200 emplois directs dont 1.320 jeunes et 800 pour les femmes.

« Le PAPEJF prévoit la réalisation de 156 fermes agricoles, aquacoles et avicoles intégrées devant permettre la mise en valeur d’environ 1.000 hectares de terre, ainsi que la construction de 18 centres d’incubation pour les métiers artisanaux », souligne M Cissé.

Il veut également installer 15 plateformes multifonctionnelles intégrant des unités de transformation et de conditionnement des produits agricoles et 40 kiosques de commercialisation, a ajouté le coordonateur du PAPEJF.

Moustapha Cissé a par ailleurs soutenu que ce projet vise à contribuer à la création d’emplois décents et de revenus durables à travers le renforcement des compétences et l’émergence de micro, petites et moyennes entreprises de jeunes et des femmes, des régions cibles de Kaolack, Fatick, Thiès, Ziguinchor, Kolda, Sedhiou et Dakar et sa banlieue.

Chérif Thierikh, point focal du PAPEJF dans la région de Thiès, a précisé pour sa part que ce projet va créer des auto-emplois à travers la réalisation de fermes agricoles.

« Pour la région de Thiès, il est prévu la réalisation de 11 fermes agricoles et avicoles, de 15 fermes aquacoles, la construction, la réhabilitation de 3 centres d’incubation, pour les métiers artisanaux et de 6 kiosques de commercialisation », affirme  M Thierikh.

Selon Chérif Thiérikh, le PAPEJF accompagnera 1.500 porteurs de projets et apportera un financement pour 500 projets pour un montant global d’un 1,5 milliard de francs CFA.

 

 

 

 

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *