A la Une, Maroc, Projets

10e édition du Festival Twiza de Tanger : développer l’Afrique par les Africains

timthumb

Un parterre d’artistes et d’intellectuels marocains et africains de différents horizons culturels, littéraires et artistiques se côtoient depuis jeudi lors de la 10è édition du festival Twiza de Tanger qui refermera ses portes le 17 août sous le thème « l’Afrique aux Africains ».

Motivant le choix de ce thème, le directeur du festival Abdelmonaim Elbarri, indique que cela illustre l’importance des liens géographiques, économiques et sociaux unissant le Maroc à l’Afrique.

Pour ce dernier, il témoigne également du prolongement africain du Royaume dans ses dimensions humaines, intellectuelles et culturelles et de l’intérêt qu’attache le Royaume au renforcement de la coopération sud-sud.

Il intervient également en droite ligne avec les hautes initiatives royales, couronnées dernièrement par une série de visites fructueuses que SM le Roi Mohammed VI a effectuées dans plusieurs pays africains amis, a-t-il ajouté devant un parterre de personnalités politiques, d’intellectuels et d’élus locaux

Pour les organisateurs, ce festival s’érige en tant qu’évènement touristique et culturel par excellence, accompagnant la dynamique de développement que connait la région de Tanger, et qui ne cesse de s’imposer comme destination touristique nationale d’envergure drainant un important flux de touristes marocains et étrangers.

Ainsi, la 1ère journée de cette manifestation a été marquée par des séquences musicales africaines et une soirée de rap, animée par les chanteurs marocains Laarbi et Muslim.

Au cours de cette rencontre, un vibrant hommage sera rendu au grand écrivain Mohamed Choukri, par des écrivains ayant côtoyé cette grande figure de la littérature marocaine.

L’on prévoit également l’organisation des phases finales du concours « Twiza Talent 2014 », ainsi que la tenue de rencontres africaines autour de la culture, la migration et les droits de l’Homme et d’une conférence sur « la langue amazigh : l’Afrique, les défis de notre identité ».

D’autres rencontres-débat et des table-rondes sur des thèmes tels que « l’Afrique vue par sa nouvelle génération de parlementaires » et « Religion et Politique en Afrique: quels impacts sur la démocratie », sont aussi a l’honneur.

Le point d’orgue ce grand rendez-vous demeure  des concerts musicaux animés par les artistes Saâd Lamjarred, Aicha Tachinouite, Hada Ouaki, Cheb Mami, Cheb Douzi, Idir (Algérie) et Dizu Plaatjies (Afrique du Sud).

 

 

 

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *