A la Une, Gabon

54ème anniversaire du Gabon : « l’ère de la véritable industrialisation a démarré »

ali-bongo-ondimba1

Le République du Gabon célèbre dimanche 17 août 2014, le 54ème anniversaire de son indépendance. Au cours de son discours traditionnel, le président de la République Ali Bongo  a salué la mémoire des pères fondateurs de la République Léon Mba et Omar Bongo Ondimba. Selon le président Bongo, ses prédécesseurs ont su avec courage et abnégation, porter le Gabon sur les fonds baptismaux.

Ali Bongo a consacré une bonne partie de son allocution au bilan de son programme « Gabon Emergent ». Le président tout en reconnaissant que le chantier est vaste  est abondement revenu sur les prouesses réalisées.

« En effet, nous avons réalisé, réhabilité et achevé, ces cinq dernières années, plus de routes et de ponts que durant les vingt années antérieures. Le tronçon Ndjolé-Médoumane, l’axe Lalara-Ovan-Makokou, l’axe Akiéni-Okondja, l’aménagement du tronçon Tchibanga-Mayumba et le pont sur la Banio, les tronçons PK12-Nsilé, Mikouyi-Carrefour Leroy, Mouila-Ndendé pour ne citer que ces exemples », a-t-il indiqué.

Le Gabon ne veut plus vendre la totalité de ses matières première à l’état brut. Le président de la République a énuméré les actions menées dans le cadre de la transformation de ses ressources au Gabon. « Nous pouvons être fiers de ce que depuis quelques jours, notre pays transforme désormais le minerai de manganèse qui était jusque-là exporté brut, grâce à la mise en œuvre du Complexe métallurgique de Moanda et du barrage du Grand Poubara (…) Oui, mes chers compatriotes, je l’affirme ici, l’ère de la véritable industrialisation du Gabon a démarré », a déclaré Ali Bongo également satisfait du bon déroulement du programme « Gabon vert »

« De nouvelles plantations d’hévéa et de palmiers à huile ont vu le jour à Bitam, Kango, Mouila, et Lambaréné renforçant celles déjà existantes, dans le strict respect des bonnes pratiques environnementales et sociales », a-t-il indiqué.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *