A la Une, Affaires, Cameroun, Projets

Université d’été : la 4ème édition bat son plein au Cameroun

6a00d83451ce8669e2017c349376b4970b-800wi

Fort de son succès l’année dernière, la 4ème édition de l’Université d’été sur les industries extractives en Afrique francophone, organisée du 18 au 30 août 2014, a démarré lundi 18 août dans la capitale camerounaise.

L’initiative vient du Centre d’excellence pour la gouvernance dans les industries extractives en Afrique francophone (CEGIAF) avec l’appui de Natural ressource governance institute (ex Revenue watch institute) et d’autres partenaires dont l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique et la France.

La formation a lieu à l’Université Catholique d’Afrique Centrale (UCAC) et concerne 32 participants sélectionnés dans neuf pays d’Afrique francophone.

Il s’agit de parlementaires, des membres d’organisation de la société civile et de journalistes qui seront outillés de connaissances et de compétences leur permettant d’améliorer la qualité de leur intervention et d’influencer positivement la gestion transparente et responsable des industries extractives en Afrique francophone.

Cette année, ils sont venus du Burkina Faso, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, du Congo, de la RDC, de la Guinée, du Niger, du Sénégal, du Tchad et du Togo.

Le programme pour la journée du lundi, a connu l’introduction de la session sur les problématiques liées aux industries extractives (IE).

Par la suite, l’analyse des investissements suivie par la présentation du thème sur l’économie politique des IE.

Notons que cette formation de haut niveau sera ponctuée au cours de ces deux semaines par des conférences internationales, des visites de terrain et de travaux pratiques.

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *