Afrique du Sud

AgriProtein: les bétails de l’Afrique seront nourris avec des larves de mouches

mouches

L’Afrique se prépare à accueillir la plus grande ferme de mouches du monde. La start-up AgriProtein, vainqueur de l’édition 2013 du Prix de l’Innovation pour l’Afrique a découvert une technique pour alimenter les bétails avec les larves des mouches.

AgriProtein est parvenu à lever 11 millions de dollars (8,2 millions d’euros)  pour l’extension à  l’échelle industrielle de on projet d’utilisation des larves de mouches comme aliment (riche en protéine de bétail). La première firme sera installée au Cap en Afrique du Sud. Elle sera dotée d’une capacité de production de 8,5 milliards d’insectes.  Au total une quarantaine de firmes seront installées selon les promoteurs du projet.

Le concept élaboré avec l’université de Stellenbosch (province du Cap-Occidental) fascine déjà 43 Etats Africains. Il a le mérite de respecter les normes environementales tout en utilisant une matière première abondante sur le continent.

En 2013, AgriProtein composé de chercheurs et d’entrepreneurs avait reçu la somme de 100 000 USD pour son approche novatrice en matière de recyclage des nutriments – une méthode qui utilise des déchets et des larves de mouches pour produire des aliments naturels pour les animaux.

« Nous avons à cœur de développer notre entreprise afin de recycler davantage de rejets de nutriments et de produire des protéines naturelles pour alimenter les animaux d’élevage, aidant ainsi à alimenter notre continent de façon durable. Il s’agit d’une contribution africaine à l’agriculture durable au profit de notre planète», avait déclaré un membre du groupe.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *