A la Une, Burkina Faso

Burkina Faso : Derniers hommages au disque d’or Amadou Balaké

bf

Africa Top Success vous l’annonçait. Le célèbre artiste et ancien membre du groupe Africando est décédé le mercredi 27 août 2014 à Ouagadougou. Un hommage a été rendu à l’illustre disparu ce samedi au Centre national des arts du spectacle et de l’audiovisuel (CENASA) par ses confrères. Etaient sur scène pour le concert d’adieu, l’orchestre ‘’Les Elites’’ (le dernier groupe musical de Bakalé),  Tall Moutaga, ATT Junior, Solo Dja Kabaco, Sissao ou encore Amza.

Grande était l’émotion ce samedi à la salle du CENASA lors des cérémonies  d’adieu  organisées à  l’artiste Amadou Balaké. Les témoignages des parents, amis et confrères sur  l’ambassadeur de la musique africaine confirment la grandeur de l’homme.

«  J’ai connu Amadou Ballaké en Côte d’Ivoire. De là il était allé à New York pour une prestation alors on disait et affichait partout ‘’Ballaké à New York’’. J’étais fier de lui et fier d’être voltaïque, car en matière de musique la Côte d’ivoire consommait voltaÏque en ce moment», se rappelle l’arrangeur Alfred Miningou.

Africa Top Success vous propose un résumé de la carrière d’ Amadou Balaké

L’aventure de musicien professionnel de Amadou Balaké débute en 1962, au Mali. Il intègre l’orchestre du Grand hôtel, qui anime tous les soirs le Moulin Rouge, une boîte de nuit de Bamako.

En 1963, il quitte la capitale malienne et atterrit à Abidjan où avec des Italiens, il joue au Tropicana, à l’hôtel Ivoire avant de partir en Guinée ou il est nommé chef d’orchestre de Horoya Band de Kankan.

Revenu au Burkina Faso quelques années plus tard, Amadou Balaké, intègre l’Harmonie voltaïque où il avait joué avant de s’expatrier. La chanson qu’il compose, « balaké » (porc-épic en mandingue), est un succès musical, médiatique et commercial dans plusieurs pays d’Afrique et lui vaut ce surnom Balaké

Auteurs de cinq albums à succès, et lauréat du disque d’Or de la Radio télévision ivoirienne en 1982, Amadou Balaké intègre 2001 ce mythique groupe africain de salsa crée en 1993.

Discographie

Matinda Vol.1 (1973, Label Mélodie)

Africando Vol. 1 : Trovador (1993, label Mélodie)

Africando Vol. 2 : Tierra Traditional (1994, Label Mélodie)

Gombo Salsa (1996, Label Mélodie)

El mejor (1998)

Baloba (1998)

Betece’ (2000, Poupes Afrique/Sonodisc)

Live! (2001, Poupes Afrique/Sonodisc)

Martina (2003, Poupes Afrique/Sonodisc ; enregistré à Dakar, Abidjan, Paris et New York)

Ketukuba, 2006

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *