A la Une, Cameroun

Mani Bella : Toute l’Afrique est Pala Pala

Pala-pala

Avec ses deux Maxi « Face à face» et « Pala Pala Woman », l’artiste camerounaise Mani Bella marque son retour sur la scène musicale africaine et redonne vie à Bikutsi, une danse locale jugée démodée par les mélomanes.  « Pala Pala Woman » a conquis les capitales africaines et passe en boucle sur les chaines de télévisions internationales. Issue d’une famille de musiciens, la Camerounaise  fait également danser sur d’autres rythmes comme le  Makossa,  le Ndombolo, ou encore la Musique Word.

Elle considère son grand père comme un des  pionniers du Meringué et son père comme l’un des meilleurs solistes du Cameroun.  Après la mort de ce dernier, Mani Bella a décidé de lui rendre un dernier hommage en chanson. Elle entre en studio en 2005 et ressort cinq ans plus tard avec « Poussez la vie », un album de 8 titres.

«  Cette séparation m’a affectée au point où j’ai voulu lui rendre hommage. C’est l’année où j’écris mon premier Bikutssi qui est Pilatos. La plage 3 de mon album. En 2005, mon tonton, qui est l’artiste Tonton Ebogo me prend et m’emmène en studio chez Bertrand Eba », se rappelle-t-elle.

Le véritable succès,  Mani Bella l’a connu avec « Pala Pala Woman », une danse Bikutsi assez osée et provocatrice qui emballe toute la jeunesse.  Ce single a fait connaitre l’artiste au-delà des frontières du Cameroun. Au Togo, les candidates à la dernière édition de Miss Togo 2014, ont exécuté  une chorégraphie sur « Pala Pala » pour le bonheur des milliers de spectateurs. Mani Bella vient de sortir le clip vidéo de « Face à Face ». La vidéo tournée sur un ring de boxe fait une fois de plus, une belle promotion de la danse Bikutsi. Mani Bella appelle ses sœurs à l’amour et non aux commérages.

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *