A la Une, Cameroun, Vidéos

Le Crocodile du Botswanga : Président Bobo à Montréal

botswanga

« Le Crocodile du Botswanga », l’un des films les plus visualisés en Afrique pendant ces périodes de vacances sera projeté au prochain festival International du Film Black de Montréal (FIFBM 2014) qui se tiendra du 23 au 28 septembre 2014. Le film qui a confirmé le talent des comédiens Thomas N’gigol (Président Bobo) et Fabrice Éboué (Didier)  sur le plan international, est programmé sur le 24 septembre avec d’autres productions comme « Marché Noir » ou encore « L’abominable crime.»

Les participants de la 10ème édition du Festival International du Film Black de Montréal (FIFBM 2014) en auront pour leur dose. Thomas N’gigol dans le rôle du président autocratique africain amusera le public avec ses proverbes insensés sans oublier sa femme Jacqueline toujours accrochée aux clés du jet présidentiel.

Pour rappel, Fabrice Eboué et ses amis se sont fortement inspirés de l’actualité politique africaine dans la rédaction des scènes du film. «  Comment ne pas le faire avec ce qui se passe au Mali et en Centrafrique ! Mais au-delà, pourquoi ai-je traité ce sujet, en dehors du fait que je suis d’origine camerounaise par mon père et que je m’intéresse à l’époque qu’il a vécue ? Parce que les relations de la France avec l’Afrique perdurent sur le plan géopolitique, mais aussi dans tous les grands débats politiques », explique Eboue

Le Festival International du Film Black de Montréal ( FIFBM) a été créé en 2005 par la Fondation Fabienne Colas , un organisme à but non lucratif, artistique, et professionnel dédié à l’éducation. Il intervient également dans le domaine des arts et soutient  la création et la promotion du cinéma noir.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *