Éthiopie, Projets

Révolution verte : l’Afrique se retrouve de nouveau à Addis-Abeba

agr

Les défis face à l’insécurité alimentaire et aux changements climatiques sont énormes. Et il s’avère nécessaire voire indispensable d’agir au plus vite.

C’est dans cette optique qu’une centaine de chercheurs et de représentants de gouvernements, d’entreprises, d’associations de paysans et d’ONG se penchent depuis mardi  Addis-Abeba  en Ethiopie sur les moyens d’augmenter la production alimentaire en Afrique, de réduire la pauvreté et de financer le secteur agricole d’ici à 2025.

Ceci, à travers le 4e Forum sur la révolution verte en Afrique (AGR) axé  sous le thème : « Au-delà du seuil critique : une vision et des stratégies nouvelles pour une transformation inclusive et durable ».

Le Forum est organisé par l’Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA) en collaboration avec l’Union africaine, le Fonds international de développement agricole (FIDA) et la Confédération d’Afrique australe des syndicats agricoles.

Pour les organisateurs, si la croissance économique annuelle en Afrique a été parmi les plus fortes dans le monde au cours de la dernière décennie, les paysans et les populations du monde rural n’en ont pas bénéficié, puisque 200 millions d’Africains souffrent encore de malnutrition chronique et 5 millions meurent de faim chaque année.

Cette rencontre vise ainsi à traduire en actions concrètes les engagements politiques pris par les pays africains en juillet 2014 pour la prochaine décennie, et visant à mettre fin à la pauvreté grâce à une croissance agricole inclusive.

Pour atteindre ces objectifs, les participants devront examiner les moyens de mobiliser davantage de fonds et de stimuler la recherche agricole ainsi que l’implication de la jeunesse, des entreprises privées et des paysans dans la chaîne de production.

Les participants auront également à aborder les effets des changements climatiques sur l’insécurité alimentaire en Afrique.

 

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *