A la Une, Nigéria

Nigéria : Dubaï s’invite dans l’empire Dangote

dangote-cement

Investment Corp de Dubaï diversifie ses investissements et s’allie au géant nigérian Dangote Cement. Le fonds  des Emirats Arabes Unis annonce sa participation dans la plus grande société de ciment d’Afrique à hauteur de 300 millions de dollars. Selon l’agence Ecofin, cette participation constitue seulement 1,3% du  capital de Dangote Cement  estimé à 300 millions de dollars.

Avant l’entrée d’Investment Corp de Dubaï dans le capital de Dangote Cement, le groupe avait  annoncé son ambition de doubler très prochainement sa production et atteindre ainsi 40 millions de tonnes. Le directeur du  groupe explique son succès sur le continent. «  Une des raisons pour laquelle nous avons pu progresser autant en Afrique, c’est parce que nous n’avons pas de contraintes financières. Les autres majors du secteur en Afrique sont obligés de recourir à des emprunts pour réaliser des acquisitions sur le continent », détaille Edwin Devakumar.

Sur le marché africain, Dangote Cement est concurrencé par Lafarge Africa. Le groupe africain a fusionné avec les sociétés Ashaka Cement, Atlas Cement et Unicem afin de détrôner le groupe de la première fortune d’Afrique. Le groupe attend atteindre une capacité de production de 17 millions de tonnes en 2017.

 « Le principal intérêt, du point de vue de Lafarge, est de réagir à l’expansion agressive de Dangote en Afrique tout en se renforçant au Nigeria pour faire face à la domination de ce dernier », expliquait Andy Gboka, analyste chez Exotix, interrogé par Jeune Afrique.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *