Projets, Tchad

Tchad : Idriss Déby veut faire de N’Djaména un hub des TIC

3127_000_Par7556345

Le président tchadien mesure la portée des technologies de l’information et de la communication (TIC), devenus incontournables dans le développement de nos sociétés.

Et sa vision : faire de N’Djaména un hub des TIC sur le continent africain.

Il s’inscrit  alors dans  la dynamique de promouvoir l’invention, l’innovation et la production dans le domaine des TIC et de l’audiovisuel à N’Djamena, la capitale tchadienne.

A l’ouverture mardi d’un Salon international des TIC, Idriss Déby Itno, a annoncé la création future d’un Centre africain des technologies de l’information et de la communication (CATI) dédié aux jeunes africains.

Un méga projet panafricain de radio et télévision numérique terrestre, conçu par et pour les Africains.

Selon les explications du président Déby, le CATI devra « constituer la part active du Tchad dans la mise en œuvre d’un programme du Népad (Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique) qui privilégie la production des informations de sources crédibles, vérifiables et vérifiées, soutenues par des images réelles et positives d’une Afrique qui bouge et se développe ».

Le président Tchadien entend ériger le CATI dans l’enceinte de la Cité internationale des affaires, en construction dans la capitale et qui servira pour le prochain sommet de l’Union Africaine.

Selon les autorités tchadiennes, ce devra être « un cadre infrastructurel moderne et approprié de réflexions, de recherches, d’expositions, de formations et d’échanges multisectoriels pour le développement des services et applications dans le domaine des TIC ».

L’on compte offrir aux jeunes entrepreneurs africains qui s’installeront dans l’incubateur du CATI, « des mesures d’appui technique et logistique, ainsi que des mesures de facilitation politique, fiscale, douanière, bancaire et diplomatique ».

Entre autres initiatives déjà réalisées dans le domaine des TIC, la réalisation de la connexion physique des fibres optiques traversant l’océan Atlantique et la Mer Rouge et l’itinéraire allant du Maghreb à l’Afrique centrale, le maillage du territoire national en fibre optique et Wi-FI, le projet d’interconnexion des universités du Tchad, la modernisation des circuits des dépenses publiques.

 

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *