A la Une, Ghana, Politique

Mohamed Ibn Chambas : le nouvel homme fort de l’Afrique de l’Ouest

Envoy-655x360

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon a annoncé vendredi la nomination du diplomate ghanéen Mohamed Ibn Chambas au poste de représentant spécial de l’organisation en Afrique de l’Ouest.

Il remplace ainsi le diplomate algérien Said Djinnit, que Ban Ki-moon a récemment nommé « envoyé spécial » des Nations unies dans les Grands Lacs, une région constituée du Burundi, de l’Ouganda, de la RDC et du Rwanda.

A ce poste, M. Chambas va également diriger le Bureau des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest, selon un communiqué reçu des services de communication de l’ONU.

Agé de 54 ans, M. Chambas exercé d’importantes missions diplomatiques à l’Union africaine, pour laquelle il effectuait une mission au Darfour (Soudan), durant les deux dernières années.

Il était secrétaire général des Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, de 2010 à 2012.

De 2006 à 2009, il dirigeait la Commission de la Communauté économiques des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), une organisation de 15 pays, dont il a assuré le secrétariat général de 2002 à 2005.

De 1991 à 1996, il participait à la médiation conduite par la CEDEAO entre les protagonistes de la guerre au Liberia.

Ancien membre du Parlement ghanéen, Mohamed Ibn Chambas a été vice-ministre des Affaires étrangères de son pays, en 1987, puis vice-ministre de l’Education, de 1997 à 2000.

M. Chambas a mené des études de sciences politiques à l’Université du Ghana. Il est titulaire d’un doctorat de Cornell University (Etats-Unis d’Amérique).

 

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *