A la Une, Projets, Togo

SEA Foundation : à quand le « changing lives » d’Adebayor ?

adebayor

Lancée en fanfare le 29 juin 2012 dans sa résidence privée de Trasaaco Valley Apartment, un quartier huppé à Accra au Ghana et un an plus tard (le 30 juin 2013) dans la capitale togolaise, SEA Fondation devrait permettre de venir en aide aux populations défavorisées notamment des enfants en situation d’exclusion au Togo, au Ghana et dans d’autres pays de la sous région.

Et tout ceci, c’est bien, c’est beau!

Mais fort est de constater que plus d’une année après le lancement au Togo en grandes pompes de la fondation de la star togolaise de football, Sheyi Emmanuel Adebayor,, c’est silence radio. Les actions de la fondation peinent à être visible sur le terrain.

Et pourtant, l’international togolais n’avait pas lésiné sur les moyens pour offrir un méga concert, un beau spectacle et un match de gala aux togolais ainsi que plusieurs de ses amis footballeurs et chanteurs.

Elles étaient légions, les personnalités du monde du ballon rond ou du domaine artistique à s’être déplacées à Lomé pour venir participer au lancement de SEA Fondation.

On notait la présence de l’ivoirien Kolo Touré, le ghanéen Michael Essien, le chanteur congolais très connu sur le continent, Fally Ipupa.
Une situation qui nous amène à poser la question suivante : Quand est ce que Adebayor commencera par changer des vies en Afrique comme l’indique le slogan?

La question a tout son sens dans la mesure où si les missions assignées à cette fondation se traduisaient dans les faits, ce sont des milliers d’enfants qui verront leur « vie changée » et des populations défavorisées qui auront un brin de sourire, compte tenu de la carrure et la carrière du footballeur.

Par ailleurs, ses contacts en Afrique et dans le reste du monde devraient jouer un rôle prépondérant et faciliter la réalisation des projets pour le compte de la fondation.

Même si certaines actions sont menées sans tambours, il faudrait nécessairement que les responsables puissent communiquer autour afin que l’opinion puisse savoir que la machine SEA est véritablement en marche.

Un extrait du concert de lancement au stade de Kegue à Lomé 

A lire aussi :

1 Commentaire

  1. Abassa Sarakata

    Salut, Je suis photographe de profession, j’habite à Sokodé au Togo et j’aimerais passer par la Fondation SEA pour demander une aide. Je suis à la recherche d’un appareil photo pro mais je n’est pas de moyen. Si vous pouvez m’aider en me trouvant un canon 70d ou un nikon d7100 ça me ferais plaisir. Merci d’avance
    Cordialement Abassa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *