A la Une, Mali

Mohamed Salia Touré : « la jeunesse, une chance, une force novatrice »

cnj mali

Le Conseil national de la jeunesse (CNJ) du Mali estime que la jeunesse africaine représente une « force novatrice » en faveur de l’essor du continent.

En marge d’un forum qui se tient à Bamako sur la paix et la sécurité au Sahel, réunissant environ 300 jeunes africains, le président du CNJ-Mali, Mohamed Salia Touré a affirmé que « la jeunesse africaine, tout comme la jeunesse malienne, est dotée d’une intelligence acquise et d’une capacité d’analyse transmise par les aînés ou forgée sur le terrain ».

Ne tarissant pas d’éloges à l’égard de cette force novatrice, M Touré estime que  « la jeunesse n’est donc pas une charge, c’est une chance. La jeunesse n’est point une source à problème mais un océan de ressources ».

Ce dernier a saisi l’occasion pour  inviter les participants au forum à conjuguer leurs efforts afin que la crise qui « terrorise » encore l’avenir du pays, paralyse son peuple, asphyxie son économie et corrompt son quotidien, soit débloquée rapidement.

A travers des ateliers et des échanges, cette rencontre devrait permettre d’ouvrir des pistes, d’exprimer  des idées, d’enrichir des propositions, d’exposer des enjeux.

Bref, de servir le pays, de partager et de forger son destin.

 

 

 

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *