Afrique Australe

Zimbabwe : pour la vente du diamant en interne

diamant

Le Zimbabwe a décidé jeudi 18 septembre 2014 d’accroitre la rentabilité de son diamant en procédant désormais aux ventes aux enchères au pays. Ces opérations étaient effectuées auparavant a Dubaï et en Belgique. Selon le ministre zimbabwéen des mines,  Walter Chidhakwa, cette décision est motivée par un incident  avec  une société sud-africaine qui a fait perdre au pays plusieurs millions de dollars.

En 2013 l’Union européenne a levé l’embargo qui pesait sur le diamant zimbabwéen depuis 2002. Cette mesure a permis non seulement d’augmenter la transparence dans la commercialisation des diamants en provenance du pays mais également de permettre au Zimbabwe de développer son économie.

Le pays qui traverse une crise financière depuis plusieurs mois (caractérisée par la réduction du salaire du président Robert Mugabe) a décidé de procéder aux ventes aux enchères en interne. La première opération sera effectuée en novembre.

Avant cette nouvelle,  le Zimbabwe avait déjà sommé les entreprises minières de vendre leurs productions à la  Société zimbabwéenne pour le développement des mines (ZMDC). «  Les groupes miniers de diamants devront désormais vendre leurs pierres précieuses via la banque centrale afin de sécuriser les prêts du gouvernement  », avait déclaré l’ancien Ministre des mines zimbabwéen, Francis Gudyanga.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *