Ghana

Disparition de Castro et sa petite amie : le Ghana s’en remet à l’Interpol

 

Castro

Suite aux recherches qui se sont révélées infructueuses dans l’affaire de disparition du chanteur Theophilus Tagoe alias Castro ainsi que sa compagne Janet Bandu, les autorités ghanéennes n’ont d’autres choix que d’opter pour une franche collaboration internationale.

Ainsi, elles ont demandé lundi l’aide d’Interpol pour retrouver la star de la musique et sa petite amie.

« Nous leur avons également demandé de nous informer si des cadavres non identifiés étaient retrouvés », a indiqué le commissaire de police Prosper Kwame Agblor.

Cette disparition a été signalée le 6 juillet 2014 alors qu’ils étaient partis faire du jet ski sur la Volta.

Et c’est l’une des affaires qui continue de défrayer la chronique avec des rebondissements.

Pour certains, Castro est mort et pour d’autres, en particulier ses proches et ses amis, il est toujours en vie.

Des spéculations font également état de ce que l’artiste aurait fait l’objet de sacrifice pour le compte de son ami de tous les jours, le joueur Assamoah Gyan.

La police maritime fouille cette zone de la mer depuis cet incident survenu en juillet, mais sans succès jusqu’à présent.

Le responsable de police a déclaré que la police poursuivrait sa fouille et son enquête.

Légalement, le musicien vedette est toujours présumé vivant et ne sera déclaré décédé qu’au bout de sept ans.

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *