A la Une

Ebola : Guillaume Soro au secours des populations de Toulépleu

soro23

La fièvre hémorragique à virus Ebola n’épargne personne et la prévention est de bonne guerre  dans les pays où l’épidémie n’est pas signalée.

En Cote d’Ivoire dans la commune de Toulépleu, les populations se réjouissent dun geste fort louable du président de l’Assemblée nationale.

En effet, Guillaume Soro a fait don d’un lot de produits d’hygiène d’une valeur de cinq (5) millions FCFA à cette commune pour prévenir le virus Ebola dans la région.

La cérémonie de remise de ce don s’est déroulée vendredi au domicile abidjanais du Maire de la commune, Denis Kah Zion.

Constitué de cartons de savon hygiénique, eau de javel, de gel hydroalcoolisé, d’atomiseur, ce don, selon Simon Soro, le frère cadet du Président du parlement ivoirien, est la « contribution de Guillaume Kigbafori Soro pour  aider les populations de cette partie du pays qui fait frontière avec le Libéria et la Guinée, deux pays affectés par le virus » à se préserver de cette épidémie rampante dans ces pays.

« La menace du virus est réelle à Toulépleu du fait de la proximité des peuples libériens et guinéens avec nos populations de cette région. C’est pourquoi, le Président Soro, sensible aux cris de cœur des cadres de Toulépleu avec vous M. le Maire Zion en tête, s’est senti interpellé en apportant sa modique contribution », a déclaré Simon Soro.

Réceptionnant le don, le Maire Dénis Kah Zion a déclaré à son tour : « ce geste venant du Président Guillaume Soro, ne nous étonne guère ».

« Le virus est bien là, à la lisière de ces deux pays touchés par la maladie et tout le monde s’inquiète. Aussi, sommes-nous heureux que des personnes comme le président de l’Assemblée nationale se soucient de la vie des populations de Toulépleu », a salué le premier magistrat de la commune de Toulépleu.

M. Zion a rassuré toutefois que malgré la détresse, Ebola n’atteindra pas Toulépleu car, « les populations ont compris l’importance des mesures d’hygiène conseillées en prenant des précautions idoines ».

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *