Afrique Australe, Afrique du Sud

Afrique du Sud : La livraison de 8 réacteurs nucléaires prévue pour 2023

nucleaire

L’Afrique du Sud sera le premier pays du contient à se doter d’une centrale nucléaire de fabrication russe. La deuxième puissance économique d’Afrique et le pays le plus industrialisé du continent a signé un accord gouvernemental avec la Russie portant sur la construction de huit réacteurs nucléaires. Les réacteurs évalués à 40 milliards de dollars auront une puissance totale de 9.600 MW et seront opérationnels en 2023.

La Russie livrera d’ici 2023, huit (8) réacteurs nucléaires à l’Afrique du Sud selon un communiqué de l’Agence russe de l’énergie atomique Rosatom. Le coût du projet est estimé entre 31 et 38 milliards d’euros. En dehors de la construction de la centrale nucléaire, la Russie proposera également des formations à des de spécialistes africains dans les universités russes.

Les huit réacteurs permettront à l’Afrique du Sud de mettre fin aux multiples délestages qui ralentissement les activités économiques. « Je suis convaincue que le partenariat avec la Russie permettra à l’Afrique du Sud de réaliser son ambitieux programme de création d’ici à 2030 de nouvelles centrales nucléaires sur la base d’une technologie moderne et fiable », a indiqué le ministre  sud-africaine de l’énergie, Tina Joemat-Pettersson.

Le nouvel accord entre l’Afrique du Sud et la Russie freinera les ambitions de la française  Areva qui a construit l’unique centrale nucléaire du pays et qui entend détenir le monopole de ce marché.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *