Algérie

Fibda 2014 : les BD algériennes et brésiliennes à l’honneur

bd-algerie

La ministre algérienne de la culture  Nadia Labidi a procédé ce jour à l’ouverture officielle du 7ème festival international de la bande dessinée d’Alger (Fibda) dans la capitale algérienne. Le Brésil pays invité de cette édition du festival partagera sa riche expérience avec les bédéistes algériens et d’ailleurs jusqu’au 27 septembre. Selon l’agence de presse officielle d’Algérie, 37 pays prennent part au rendez-vous.

L’Algérie ne fera pas de figuration au Fibda 2014. Le pays honore à travers une exposition, les auteurs Benattou Masmoudi, Djilali Defali et Hiahemzizou Noureddine considérés comme les pionniers du 9ème art algérien. Faut-il, le rappeler, Hiahemzizou Noureddine a été le concepteur d’affiches de plusieurs films algériens comme « Hassan Terro » (Mohamed Lakhdar Hamina) ou encore « L’enfer a dix ans » du feu Abderrahmane Bouguermouh.

Djilali Defali en s’inspirant des textes de l’homme politique et écrivain franco-algérien  Azouz Begag a réalisé la BD « L’Emir Abdelkader, l’amiral des sables » qui est également exposé au Fibda 2014. Cette œuvre a un caractère à la fois didactique et historique car elle apprend à la nouvelle génération l’histoire de l’Algérie.

La ministre Nadia Labidi a saisi l’occasion pour inviter la télévision nationale algérienne à soutenir les efforts des jeunes réalisateurs en produisant leurs œuvres. Pour rappel, le Brésil, invité de marque au festival, expose une soixantaine de planche qui relate la riche expérience  du pays (plus de 150ans) dans ce domaine.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *