Kenyatta : rompre avec l’aide extérieure, profiter des ressources du continent

kenyatta_2576521b

L’Afrique regorge d’énormes ressources naturelles et un capital humain important pour s’auto développer. Et il faut penser à les exploiter rationnellement au détriment de l’aide extérieure.

C’est l’appel lancé par le  président kenyan, Uhuru Kenyatta à l’endroit des peuples africains notamment ses homologues, lors du forum Rising Africa (Afrique prometteuse) à New York dont il était invité d’honneur et panéliste.

Selon M Kenyatta, « bien que la plupart des Etats africains ont obtenu leur indépendance depuis plus de cinq décennies, beaucoup n’ont pas encore libérer leur pensée ».

Il déplore le fait qu’ « une majorité d’africains cherche toujours l’aide extérieure alors qu’elle vit sur le plus riche continent du monde ».

Le potentiel du continent en ressources humaines dont disposent ses peuples a plus de valeur que ses ressources naturelles, estime le président.

« Nous devons changer d’objectif. Nous avons un grand potentiel de ressources humaines. Nous devons puiser dans les talents de nos peuples », a-t-il lancé.

Kenyatta a également affirmé que les gouvernements africains doivent exploiter le potentiel des femmes et des jeunes de leurs pays et donner plus de voix à leur peuple.

Citant l’exemple de son pays, Kenya, il affirme que « les jeunes et les femmes ont de plus en plus leur mot à dire dans la gestion des affaires du pays ».

Le président kényan a par ailleurs déclaré que l’émancipation de l’Afrique repose sur les échanges entre Etats africains même si le continent établit des liens avec d’autres pays étrangers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *