A la Une, Affaires, Côte d’Ivoire

Le thon : tout le monde en parle à Abidjan !

 

090825192527

La capitale économique ivoirienne accueille depuis jeudi la toute première édition de la Conférence africaine et d’exposition sur le thon.

Cet événement majeur regroupe les principaux acteurs et les parties prenantes de l’industrie thonière  issus de 30 pays d’Afrique ainsi que d’industriels et experts du secteur.

L’on note notamment la participation des chefs d’entreprise et des décideurs politiques, armateurs des thoniers, transformateurs, commerçants, scientifiques, autorités portuaires, prestataires de services,  détaillants, ONG impliquées dans l’industrie thonière à l’échelle internationale, etc.

Ouverts en présence du Premier ministre Daniel Kablan Duncan, les travaux devraient permettre à ce beau monde d’acteurs d’échanger leurs connaissances et leurs expériences.

Ceci, à travers diverses questions liées à la transformation du thon, à la pêche, au commerce et à des décisions politiques seront sujet à discussion.

Des décideurs politiques peuvent apporter de nouvelles visions, partager leurs points de vue avec les autres, établir de nouveaux contacts, promouvoir leurs produits et services.

Selon Kobena Kouassi Adjoumani, le ministre ivoirien des ressources animales et halieutiques, pour le secteur thonier en Afrique et en Côte d’Ivoire, la conférence donne l’occasion aux acteurs d’Afrique et du monde à travers les principales thématiques qui seront exposées d’échanger leurs connaissances et leurs expériences.

« Nous sommes convaincus que des leçons pertinentes en seront tirées pour le progrès du secteur. Car de nouvelles visions seront partagées, de nouveaux contacts seront établis et des produits et services seront promus », a salué le ministre Adjoumani, qui souligne « l’opportunité » de cette conférence.

Poursuivant, il a indiqué que l’industrie thonière joue un rôle important dans l’économie halieutique ivoirienne ».

« Le port de pêche d’Abidjan est le principal port de débarquement, de transbordement et d’avitaillement de l’activité thonière en Afrique de l’Ouest. Pour maintenir et consolider cette position, d’importants investissements sont prévus pour sa modernisation », a révélé M. Adjoumani.

L’industrie de transformation du thon en Côte d’Ivoire, est soutenue, a poursuivi le ministre Kobena Kouassi Adjoumani, par trois conserveries qui exportent annuellement plus de 50. 000 tonnes de thons transformés.

« Les sous-produits de cette transformation servent à alimenter l’usine de production de la farine de poisson utilisée pour la fabrique d’aliments de bétail. Cette industrie entretient plus de 3000 emplois dont 70% sont occupées par les femmes et plus de 40 000 emplois indirects grâce aux activités connexes », a-t-il fait remarquer.

Pour sa part, le Premier ministre ivoirien, ministre de l’Economie, des finances et du budget, Daniel Kablan Duncan, a salué les acteurs pour leur « engagement » à faire prospérer la filière thonière en indiquant que  pour la période 2014-2015, la Côte d’Ivoire va réaliser des investissements d’un coût de 28 milliards FCFA  au port de pêche d’Abidjan.

 

 

 

 

 

 

A lire aussi :

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *