A la Une

Ici et ailleurs : l’OIF soutient la promotion de la culture

oifL’Organisation Internationale de la Francophonie encourage et soutient la promotion de créations artistiques, cinématographiques, littéraires et photographiques à travers des Fonds d’aide et des Prix dans les pays du Sud et de l’Europe centrale et orientale, membres de la Francophonie.

Source importante de financement des créations cinématographiques et audiovisuelles des pays francophones du Sud.

Ces fonds d’aide et de prix entrent dans le cadre de la promotion de la circulation des artistes professionnels et de leurs spectacles (musique, théatre et danse) à  l’occasion de tournées et de festivals internationaux.

Ainsi, des professionnels de la création culturelle contemporaine, de manière générale, s’ouvrent de nouvelles frontières pour développer de vastes réseaux internationaux qui participent au développement des carrières des artistes dans leurs régions ou en dehors de celles-ci.

Le Fonds d’aide à  la circulation des artistes de l’OIF permet chaque année à  ces professionnels d’intégrer des spectacles et des productions de pays membres de la Francophonie.

Le soutien technique et financier à  travers ce Fonds donne ainsi droit à  la participation annuelle en moyenne à  une soixantaine de festivals et une trentaine de tournées.

Au-delà  de ces subventions de l’OIF, des décideurs de la filière musicale du monde entier apportent leur contribution pour s’assurer la promotion de leurs produits lors de grands rendez-vous professionnels internationaux.

Par ailleurs, l’écriture, la production et la distribution de créations audiovisuelles sont encouragées par l’OIF à  travers le Fonds francophone de production audiovisuelle du Sud.

Créé en 1988, ce Fonds est placé sous la responsabilité conjointe de l’OIF et du Conseil international des radios et des télévisions d’expression française (CIRTEF).

En 24 ans d’activité, le Fonds francophone de production audiovisuelle du Sud a contribué à  la production de plus de 1500 œuvres de cinéma et de télévision représentant des milliers d’heures de programmation originale.

Cette aide qui a révélé des dizaines de nouveaux talents en leur permettant de réaliser leur premier film, a aussi bénéficié à  des oeuvres d’auteurs consacrés.

– Le Prix des cinq continents de la Francophonie récompense un roman d’un écrivain témoignant d’une expérience culturelle spécifique qui contribue au développement de la langue française. Le mauricien Amal Sewtohul est le lauréat 2013 avec son roman « Made in Mauritius ».

-Le Prix de la traduction Ibn Khaldoun-Senghor en sciences humaines prime la traduction d’une oeuvre du français vers l’arabe et vice-versa.

– Le Prix francophone de la liberté de la presse qui consacre le meilleur reportage portant sur les droits de l’Homme vise à  découvrir et à  encourager de jeunes journalistes francophones à  exprimer leurs talents.

– Le Prix Kadima des langues africaines et créoles encourage les recherches appliquées, la création littéraire et la traduction en langues locales et dans différentes variantes du créole.

– Le Prix de l’OIF à  la Biennale africaine de la photographie à  Bamako encourage les nouveaux talents francophones qui s’intéressent à  la photographie. Les lauréats bénéficient d’un soutien technique et financier pour développer leurs prouesses.

– Le Prix de l’OIF à  la Biennale de l’Art africain contemporain – Dak’art promeut la découverte de nouveaux talents francophones traitant de thèmes sur les arts visuels. Le meilleur artiste choisi francophone de l’exposition internationale.

Les prix soutenus par l’OIF

-Le Prix Alioune Diop consacre un éditeur s’étant illustré dans la qualité de sa production, tout en contribuant à  renforcer les capacités éditoriales en Afrique.

– Le Prix du Jeune écrivain de langue française récompense des œuvres inédites en prose (nouvelles, contes, récits) d’auteurs âgés de 15 à  27 ans.

Source : Star Africa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *