Gabon, Maroc, Projets

Rabat et Libreville : à l’avant-garde du combat contre le chômage

80dca60856bba98c5c8719e7e9fa3b85

Intervenant jeudi dernier à Rabat à l’ouverture du premier Forum Maroc-Gabon de l’emploi, le ministre gabonais du Travail, de l’Emploi et de la Formation professionnelle Simon Ntoutoume Emane (photo), a indiqué que son pays et le Maroc se mettent ainsi à l’avant-garde du combat contre le chômage, en vue de promouvoir le développement économique et social du continent africain.

Pour M. Ntoutoume Emane, « il faut faire de l’Afrique une économie forte, fondée sur l’investissement humain et capable d’attirer des investissements de forte valeur ajoutée avec des conditions de vie meilleures pour nos populations ».

Pour ce faire, il a appelé à l’amorce d’une seconde phase de mondialisation dans laquelle, les marchandises et les capitaux feront plus de place aux droits sociaux et humains.

Le ministre gabonais a aussi précisé que « l’emploi constitue un bien précieux » pour la société, et favorise la lutte contre le creusement des inégalités sociales, les déséquilibres économiques et les différentes formes de précarité.

Partageant les mêmes visions que son homologue gabonais, le ministre marocain de l’Emploi et des Affaires sociales, Abdeslam Seddiki a, pour sa part rassuré que son département ne ménagera aucun effort pour promouvoir l’emploi des jeunes marocains et gabonais au Gabon.

Il s’est dit prêt à accompagner ces jeunes à travers des formations professionnelles facilitant leur insertion dans le marché gabonais.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *