A la Une, Bénin, Projets

Trophées MIA: l’Afrique célèbre ses meilleurs instrumentistes

25_manu_dibango_grusswort

Les rideaux tombent ce samedi 27 septembre 2014 sur la toute première édition du Festival des Meilleurs instrumentalises d’Afrique, ouverte le 23 septembre dernier sur l’esplanade intérieur du Stade de l’Amitié de Cotonou au Bénin.

L’initiative vient  d’Eurosia Groupe qui, pour clore en toute beauté ce grand rendez-vous culturel, a décidé de programmer la « Nuit des Orchestres africains ».

Au cours de cette soirée, les meilleurs instrumentistes d’Afrique seront distingués sur l’esplanade intérieure du Stade de l’Amitié de Cotonou.

Selon le comité d’organisation, cette soirée rendra un hommage à deux noms du continent africain très connus pour leur talent et leur savoir-faire.

Il s’agit notamment de Manu Dibango du Cameroun et de Lionel Louekè du Bénin.

Selon les organisateurs, cette rencontre a pour objectif  de contribuer à la valorisation et la restructuration du métier d’instrumentistes en Afrique.

 « Ce festival vise à promouvoir et à récompenser des musiciens instrumentistes du continent africain à Cotonou à travers les Trophées MIA et qui regroupera environ 2500 festivaliers venus des pays africains et d’ailleurs », souligne Sessi Tonoukouin, membre du comité d’organisation.

Pour rappel, le festival est ouvert aux orchestres des 15 pays de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à travers un appel à candidatures dans cinq catégories, à savoir : meilleur bassiste, meilleur soliste, meilleur batteur, meilleur saxophoniste et meilleure composition 100% live.

 

 

A lire aussi :

1 Commentaire

  1. ADAMA TRAORE

    je suis batteur,et c’est mon metier.je souhait es de participé un jour au festival

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *