A la Une, Algérie

Prix des cinq continents : l’Algérien Kamel Daoud vainqueur !

continent
L’écrivain et journaliste algérien Kamel Daoud est le vainqueur de l’édition 2014 du Prix des cinq continents. Ainsi en a décidé le jury présidé par le Prix Nobel de la littérature Jean-Marie Gustave Clézio le 26 septembre 2014 à Paris au siège de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Le roman « Meursault, contre-enquête » (éditions Barzakh 2013) de l’auteur algérien renvoie les lecteurs aux réalités post-coloniales.
Le roman« Meursault, contre-enquête » de l’écrivain Kamel Daoud marquera incontestablement la littérature africaine tout comme « l’Etranger » d’Albert Camus qui a fortement inspiré l’auteur. Lauréat du Prix de littérature François Mauriac 2014, l’œuvre vient de faire gagner à son auteur le célèbre Prix des cinq continents. Selon le site officiel de l’Organisation Internationale de la Francophonie, le lauréat sera honoré le 28 novembre lors du 15ème sommet de l’OIF qui se tiendra à Dakar (Sénégal).

Pour le Prix Nobel de la littérature Jean-Marie Gustave Clézio, « Meursault, contre-enquête » est « un roman qui interroge nos aveuglements historiques toujours actuels et pose la question de la justice et de la prise en compte de l’altérité une fois apaisée la terreur coloniale ».

Né le 17 juin 1970, Kamel Daoud a été journaliste puis rédacteur en chef du journal « Quotidien d’Oran ». Réputé pour la liberté de sa plume, il est souvent obligé de partager certaines de ses opinions sur les réseaux sociaux (Facebook, notamment). Le 14 novembre 2011, Kamel Daoud est nommé pour le Prix Wepler-Fondation La Poste, qui échoie finalement à Éric Laurrent.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *