A la Une, Côte d’Ivoire

AfriCap 2016 : Pour la sauvegarde des villes du patrimoine mondial

bassam

Grand-Bassam, la ville historique de la Côte d’Ivoire et partenaire du projet AfriCap 2016 abrite du 07 au 11 octobre 2014, un atelier international sur la gestion des constructions et réhabilitations dans les villes du patrimoine mondial. Initié par l’organisation française CRAterre, le projet participe à la valorisation des ressources du patrimoine africain pour une contribution efficace au développement local et lutte contre la pauvreté.

En dehors de la Côte d’Ivoire, le Bénin (École du Patrimoine Africain/ Commune de Nikki) et la Guinée (Commune Urbaine de Télimélé) abriteront la phase pilote du projet AfriCap 2016 dont le coût est estimé à 500.000 euros.

Des formations et actions de sensibilisation sont programmées afin de mettre en réseau, 25 décideurs et professionnels venus des villes africaines ayant en partage leur inscription au patrimoine culturel mondial ( Benin, Sénégal, Mali, Madagascar, Cameroun et Côte d’Ivoire).

Selon Robert Beugré Mambé, gouverneur du District Autonome d’Abidjan et 1er vice-président de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF), la culture, «  loin d’être la dernière roue de la charrue économique, est la première de toutes les richesses d’une nation, a-t-il déclarer avant de suggérer un mariage harmonieux entre la culture et le tourisme dont la première nourrit le second et le second valorise la première, la troisième appelle à une conjonction de la volonté politique et de l’intérêt économique », a-t-il précisé.

La ville ivoirienne de Grand-Bassam fut la première capitale de la Côte d’Ivoire et elle a longtemps été la première commune du pays depuis 1914. En 2012, la ville fut  inscrite au patrimoine culturel de l’UNESCO.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *