A la Une, Nigéria, Politique

La fortune de Goodluck Jonathan : le président nigérian recadre le débat

goodluck-jonathan-presidencyL’article publié sur RichestLifestyle.com qui dresse un rapport sur la fortune des Chefs d’Etat africains continue de faire des vagues dans les rangs des concernés.

Apres le démenti de groupe Forbes rejetant la paternité de ce classement, c’est au tour du président nigérian de réagir.

Ce dernier est faut-il le rappeler, considéré selon le site comme étant le « 6e plus riche du continent avec une fortune nette de 100 millions de dollars ».

Dans un communiqué,  Goodluck Jonathan demande des excuses et le retrait pur et simple de l’article « incriminé »  pour éviter le mécontentement de la population sous peine de poursuites devant les tribunaux.

Quelques heures après la publication du communiqué , l’on a remarqué que le nom du président a été rayé de la liste.

Lire le communiqué :

La présidence condamne l’inclusion totalement injustifiée du président Jonathan dans cette publication comme une nouvelle tentative de le présenter injustement comme un leader corrompu et provoquer le mécontentement de la population à son égard. Nous affirmons catégoriquement que ce classement du président Jonathan à la sixième place des présidents africains les plus riches, avec 100 millions de dollars de fortune, ne repose sur aucune base factuelle. Le président Jonathan n’a jamais été un entrepreneur ou un homme d’affaires, mais un fonctionnaire toute sa vie. Le président a travaillé dans la Fonction publique depuis 1999 et a régulièrement déclaré son patrimoine comme requis par la loi nigériane. Il n’a aucune richesse personnelle depuis 1999 autre que sa rémunération officielle en tant que gouverneur-adjoint, gouverneur, vice-président, président par intérim et président. Il n’y a eu aucune variation dans la totalité de ses biens personnels comme présenté dans sa dernière déclaration faite au Nigerian Code of Conduct Bureau en 2011 ce qui, comme on peut le vérifier, est très, très, très loin des 100 millions de dollars annoncés par le site Richest Lifestyle.com et d’autres publications irresponsables. La présidence  demande le retrait et des excuses du site web et de la part de tous ceux qui ont reproduit l’article. Autrement, ils doivent se préparer à justifier leurs déclarations diffamatoires à l’encontre du président devant la justice à l’intérieur et à l’extérieur du Nigeria.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *