A la Une, Sénégal

Sénégal : du matériel informatique flambant neuf aux universités publiques

L’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) son programme donne un coup de pousse au programme « Un étudiant, un ordinateur », élaboré par l’Etat sénégalais pour renforcer une politique choisie par le Président Macky Sall, celle du renforcement des technologies de l’information et de la communication (TIC).

C’est dans ce cadre que le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le Professeur Mary Teuw Niane, a remis jeudi, en compagnie de la représentante l’UEMOA au Sénégal, Fatima Sawadogo, du matériel informatique d’une valeur de 48, 5 millions de francs CFA aux recteurs des universités publiques du Sénégal.

Les bénéficiaires sont l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), l’Université Gaston Berger de Saint Louis, l’Université Alioune Diop de Bambey, l’Université Assane Seck de Ziguinchor et l’Université de Thiès.

Pour le Professeur Mary Teuw Niane, « ce don est très important ».

« Ce matériel qui vient s’ajouter à ces efforts du Gouvernement, arrive au bon moment. Je reste persuadé que les recteurs ici présents, avec leurs équipes techniques, utiliseront ces outils avec soin. Nous remercions l’UEMOA pour cet apport », a-t-il déclaré.

Fatima Sawadogo a, quant à elle, appelé à « voir en cette contribution, l’effort fourni par les plus hautes instances de l’Union économique et monétaire ouest africaine ».

« L’Enseignement supérieur et la Formation professionnelle occupent une place importante dans les prérogatives de la Commission de l’UEMOA. L’objectif étant d’améliorer le système d’enseignement supérieur et de renforcer l’intégration régionale dans ce secteur », a-t-elle ajouté.

Au nom de ses collègues présents à la cérémonie, le recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Ibrahima Thioub, a salué « une contribution de haut rang ».

« Nous devons davantage équiper nos universités pour qu’elles soient à la hauteur au niveau technique. C’est une contribution de très haut niveau et nous espérons qu’elle se poursuivra », a-t-il insisté.

A noter que l’Etat du Sénégal dans le cadre met  sur la table, l’enveloppe d’un milliard de francs CFA pour financer le programme.

A lire aussi :

Aucun commentaire accepté

Les commentaires sont déactivés. Vous ne serez pas en mesure de poster un commentaire dans cet article.