Côte d’Ivoire, Maroc, Sénégal

Maroc : quel mode de financement pour le développement de l’Afrique ?

maroc-forum2(1)

Les pays africains, malgré les aides extérieures ne parviennent pas à financer leur développement. Face au vent de l’émergence qui souffle sur le continent la recherche des nouveaux financements s’avère indispensable (surtout avec les non respect des engagements des partenaires en développement).

Arrakech (Maroc) abrite depuis lundi 13 octobre 2014, le 9ème Forum pour le développement de l’Afrique. Placé sous le thème, « les modes de financement novateurs pour la transformation de l’Afrique », la rencontre biennale, permettra aux décideurs africains de réfléchir sur la mobilisation des ressources nationales, les mouvements financiers illicites, les capitaux privés, les nouvelles formes de partenariats et les questions de financement liées au climat.

Organisé par  la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) en collaboration avec a Commission de l’Union africaine, la Banque africaine de développement et d’autres partenaires, le forum vise à améliorer la capacité de l’Afrique à explorer les mécanismes du financement novateur en tant que véritables alternatives pour le financement du développement en Afrique, a indiqué Carlos Lopes secrétaire exécutif de la CEA.

700 délégués dont les présidents ivoirien et sénégalais, Alassane Ouattara et Macky Sall prennent part aux travaux qui prendront fin le 16 octobre.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *