A la Une, RD Congo

Ebola : Koffi Olomidé arrêté en RD Congo

Koffi Olomidé le 16 août 2012. (Photo Junior Khanna. AFP)

Koffi Olomidé le 16 août 2012. (Photo Junior Khanna. AFP)

Grand Mopao fait encore parler de lui. L’artiste congolais habitué des postes de police a été arrêté mardi pour avoir choisi un surnom qui n’est pas du goût de la police congolaise. Koffi Olomidé s’est fait appelé « Vieux Ebola » sur une banderole qui annonce son prochain concert. Ebola avait fait près de 50 morts en RD Congo et cette nouvelle appellation de l’artiste congolais contraste avec le message des autorités du pays.

A l’heure où le monde entier se trouve impuissant face à la propagation incontrôlée de la maladie à Virus Ebola, le nouveau surnom de Koffi Olomidé n’est pas vu d’un bon oeil. Selon les chiffres publiés par l’organisation mondiale de la Santé, 9.216 cas ont été enregistrés depuis la propagation de la maladie.L’arrestation de Koffi Olomidé précède sa condamnation à trois mois de prison avec sursis. Il  fut accusé de coups et blessures sur son producteur. Selon Libération, Koffi Olomidé avait également été mis en examen en 2012 par la justice française pour viol et séquestration mais avait quitté le pays avant que le juge des libertés ne rende sa décision.

Au Togo, les avocats d’un promoteur culturel accuse le chanteur congolais du non respect de ses engagements. Attendu à Lomé pour un concert, l’artiste aurait touché une partie de son cachet et les frais de voyage de son staff avant de disparaître dans la nature le jour du concert.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *