A la Une, Cameroun, Vidéos

Tony Smith : le Camerounais concurrent d’Ipad et Samsung Galaxy

tony-une

L’audace est l’une des qualités frappante du Camerounais Tony Smith. A 30 ans, le jeune patron Limitless entend positionner sa marque comme un géant des TIC derrière Ipad et Samsung Galaxy. Révélé par le classement Choiseul, l’ancien cadre de Boeing et Microsoft veut relever un défi de taille ; créer 200. 000 emplois dans plusieurs entreprises en 2015. Le pari semble insurmontable mais le passé du jeune CEO rassure. Tony Smith compte actuellement 480 salariés.

En 2011, le Camerounais Tony Smith lançait au Cameroun Limitless mind Tab 3G, la première tablette numérique de sa marque. Aujourd’hui il a conquis le marché européen et concurrence les plus grandes marques du moment. Le groupe a élargi son domaine d’action et fabrique ainsi des smartphones, des téléviseurs et des équipements militaires. Son large réseau lui a permis d’offrir des services personnalisés à des entreprises françaises comme Alstom, Orange, CIC, La Poste ou encore L’Oréal.

Smith connait bien l’Afrique et ses réalités. 17 de ses 24 entreprises sont basées en Afrique. Le Nigéria seul consomme plus de la moitié de son personnel (300 sur les 480 salarié). «Après la publication de ce rapport,(ndlr classement Choiseul), plusieurs entreprises ou investisseurs intéressés par les questions de développement en Afrique ont pris contact avec moi, pour échanger sur les perspectives de développement technologique en Afrique», a-t-il indiqué.

Bien que pensés par un africain, Tony Smith refuse de voir ses produits comme des innovations réservées exclusivement à l’Afrique. Le mode de fonctionnement de l’homme explique la dimension universelle qu’il entend donner à ses œuvres (siège de la société basée aux USA, les usines de montages en Asie avec des filiales dans plusieurs pays d’Afrique).

A lire aussi :

1 Commentaire

  1. africa please

    Je n’arrive pas à comprendre comment ce Mr Tony Smith arrive à rouler tous les grands journaux du monde dans la farine! Ce monsieur n’a ni travaillé à temps plein à Microsoft, ni à Boeing moins encore à Google ou Amazon. Il n’est môme pas informaticien. Il a eu un contrat de moins de 3 ans avec Microsoft comme agent de support et a été licencié de là. Vous vérifiez quand même les infos que vous publiez? Finalement tout ce qui s’écrit dans la presse est du bobard alors! Même JeuneAfrique s’est fait avoir. Je ne compte pas les journaux camerounais que Tony paie pour écrire sur lui. Publicité c’est OK, mais pas information. Un exemple de ce qu’un journal a écrit à son propos : « Il s’attaque aujourd’hui à la création de produits innovants, notamment des télévisions de luxe utilisant des matières premières locales comme l’ébène, l’or, le cuir de crocodile ou la peau de serpent ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *