A la Une, Nigéria

Afrique : l’avenir de l’e-commerce

e-commerce

L’Afrique malgré son retard accusé dans l’appropriation des TIC offre un énorme potentiel de croissance pour les commerçants en ligne selon  l’étude « Shop the world » réalisée par DHL. Les habitudes des populations d’Afrique changent au fil des ans et les opérations d’achat en ligne comment par entrer dans les mœurs.

Les sites d’e-commerce d’Afrique ne peuvent pas rivaliser avec ceux d’Europe et d’Amérique cependant, le développement fulgurant de ceux-ci présage un avenir radieux du secteur. Le développement des achats en ligne en Afrique, s’explique en partie par la création des infrastructures informatiques qui facilitent l’accès à Internet sur le continent.

Selon les chiffres de l’Union internationale des communications, 16 % de la population africaine aurait aujourd’hui accès à Internet, contre 10 % en 2010.   Pour Sumesh Rahavendra ,  responsable marketing de DHL Express Afrique subsaharienne , « le commerce en ligne évoluera au même rythme que les technologies dans les pays africains respectifs. Nous estimons que nombre d’entreprises africaines délaisseront petit à petit l’environnement du commerce de détail traditionnel pour se diriger directement vers l’espace commercial virtuel, si on en juge par l’essor des services mobiles et Internet en Afrique.»

Au fil des années, les populations africaines apprennent à avoir confiance en l’e-commerce. En effet selon une étude menée par Jana3 au Nigéria, seules 23,55 % de la population refuse d’effectuer des achats en ligne pour des raisons de sécurité.  38,81 % le font en payant en espèce et 29,52 % paie par carte de crédit. «  Ceci met en évidence le fait que les consommateurs africains sont toujours en train de se  familiariser avec les méthodes de paiement en ligne », a préicise M. Rahavendra.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *