A la Une, Côte d’Ivoire

Ebola : Africa CEO Forum  2015 retourne à Genève

ARICA CEO FORUM

Un autre grand évènement prévu sur le continent africain vient d’être délocalisé en raison de la maladie à virus Ebola qui sévit  en Afrique de l’ouest. Initialement prévu à Abidjan, le troisième Africa CEO Forum se tiendra finalement à Genève les 16 et 17 mars 2015, selon un communiqué des organisateurs de la rencontre internationale.

La Côte d’Ivoire n’enregistre aucun de victime d’Ebola cependant le groupe Jeune Afrique et Rainbow Unlimited, ne souhaitent prendre aucun risque. En effet la Côte d’Ivoire partage ses frontières avec le Libéra et la Guinée, deux pays gravement touché par le virus.

« Cette décision, prise en concertation avec la présidence de la Banque africaine de développement et les autorités ivoiriennes, traduit notre volonté de garantir la tenue du forum dans les meilleures conditions, alors que le climat lié à l’épidémie de fièvre Ebola reste incertain », précise le communiqué. Pour rappel, la BAD a également reporté à une date ultérieure les festivités de son cinquantenaire qui devraient débuter le 04 novembre 2014 en Côte d’Ivoire.

Comme Africa Top Success vous le rapportait,  8000 hommes d’affaires et décideurs  venus d’Afrique et d’ailleurs  participeront à cette rencontre d’échange et de partage qui aura finalement lieu dans la capitale suisse (tout comme lors des précédentes éditions).

La Côte d’Ivoire, malgré la délocalisation de l’évènement sera néanmoins à l’honneur à Genève. « La Côte d’Ivoire sera mise à l’honneur du Africa CEO Forum en mars 2015. Cette participation lui permettra de présenter son dynamisme économique et ses opportunités d’investissements à la communauté de financiers et de dirigeants réunis à Genève », précise le communiqué.

En dehors de l’Africa CEO Forum 2015, plusieurs autres évènements  ont été soit annulés, soit reportés. Il s’agit entre autres de la foire internationale de Lomé, du Tour de Faso, du Salon international de l’artisanat ou encore du sommet Inde-Afrique.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *