A la Une, Burkina Faso, Ghana, Politique

Sommet de la CEDEAO à Accra : le Burkina s’invite aux débats

sommet-cedeaoLa situation au Burkina Faso après la chute de Blaise Compaoré est au cœur des discussions lors du sommet extraordinaire des Chefs d’Etat et de gouvernement qui s’est ouvert jeudi dans la capitale ghanéenne.

Dans un premier temps, cette rencontre était sensée être une occasion pour discuter du virus Ebola. Mais l’urgence au Burkina Faso semble prendre le pas sur la pandémie.

Les participants devraient donc partager les expériences des pays membres de la CEDEAO sur la lutte et la prévention du virus.

Selon la diplomatie ghanéenne, le sommet d’urgence sur le Burkina Faso va chercher les voies et moyens pour mettre en place une équipe de transition, laquelle devra se charger d’organiser les prochaines élections dans le délai prévu par la Constitution en cas de vacance du pouvoir.

L’annonce du débat devant porté sur le Burkina Faso a été révélée dimanche à Accra par le Président ghanéen John Mahama à l’issue d’une audience accordée aux émissaires de l’Organisation des Nations Unies (ONU), l’Union Africaine (UA) et de la CEDEAO envoyés à Ouagadougou pour rencontre les acteurs sur le terrain.

Apres sa démission, le désormais ex Président burkinabè Blaise Compaoré s’est réfugié à Yamoussoukro en Côte d’Ivoire.

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *