A la Une, Projets, Tunisie

Jalloul Ayed : en route pour la présidence de la BAD

20140606123803__jalloul-ayedA la tête de la Banque Africaine de Développement (BAD) depuis 2005, Donald Kaburuka cédera son fauteuil en 2015 plus précisément durant le mois de mai, où se tiendront en Côte d’Ivoire les élections à l’occasion des Assemblées Générales.

Les candidatures étant reçues jusqu’à la fin du mois de janvier 2015.
Huit (8) candidats sont en course pour la succession parmi lesquels, M. Jalloul Ayed.

L’ancien ministre des Finances se positionne comme candidat officiel de la Tunisie pour la présidence de l’institution.

En annonçant sa candidature, M. Ayed a affirmé qu’ « il œuvrera à faire connaître sa vision pour l’Afrique sur une large échelle, afin de parvenir à avoir le soutien d’un nombre important de pays membres à cette institution financière africaine ».

« Si j’aurai l’honneur d’être à la tête de la BAD, j’œuvrerai à garantir un avenir meilleur pour tous les africains », a-t-il ajouté.

L’ancien ministre des finances affirme par ailleurs que sa stratégie s’articulera autour de trois axes principaux : l’amélioration des infrastructures, le renforcement du rôle du secteur privé et l’amélioration de la qualité des vies des peuples africains.

Né le 6 février 1951 à Khniss, Jalloul Ayed est un banquier, homme politique et compositeur tunisien.

Il est ministre des Finances de janvier à décembre 2011 au sein du gouvernement d’union nationale de Mohamed Ghannouchi, qui suit la révolution, puis dans celui de Béji Caïd Essebsi.

 

 

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *