A la Une, Affaires, Guinée-bissau

Afrique : être patron, c’est aussi s’informer et se former !

arton809344Les patronats ouest-africains se retrouvent depuis mardi à Abidjan au cours d’une Assemblée générale ordinaire (AGO) de la Fédération des organisations patronales de l’Afrique de l’Ouest (FOPAO).

Selon Jean Kacou Diagou, président de la FOPAO, cette session, ponctuée de communications, permettra aux patronats ouest-africains de s’informer et de se sensibiliser sur les questions portant sur « le Tarif Extérieur Commun (TEC) de la CEDEAO et l’Accord de Partenariat Economique (APE) ainsi que la politique de la CEDEAO pour l’industrie et le Secteur privé ».

Les travaux qui se déroulent à la Maison de l’Entreprise d’Abidjan, ont été ouverts par le ministre de l’Industrie et des mines, Jean-Claude Brou.

Ce dernier souligne que deux sujets sont en parfaite adéquation avec l’actualité économique et les futures échéances économiques dans la région marquées par la mise en œuvre de l’APE avec l’Union Européenne et l’entrée en vigueur du TEC de la CEDEAO à partir du 1er janvier 2015.

« L’APE a fait l’objet de longues et difficiles négociations au cours des dix dernières années avant l’adoption, par les chefs d’Etats africains en juillet 2014 à Accra, d’un accord consensuel qui reste à être ratifié par nos Parlements », a rappelé le ministre de l’industrie et des mines.

Pour lui, il importe au secteur privé et gouvernements de prendre les mesures nécessaires pour préparer les économies nationales à entrer dans cette nouvelle ère de coopération commerciale et d’intégration régionale.

Outre un taux de libération de plusieurs lignes tarifaires actuelles étalées sur une période de 20 ans, « l’Accord prévoit un volet d’appui technique et de concours financier pour la mise en œuvre du Programme APE pour le Développement (PAPED) au bénéfice des entreprises industrielles de la région », a précisé M. Brou.

« Le Tarif Extérieur Commun qui entrera en vigueur en janvier 2015 marquera une étape importante dans la construction du marché commun », a-t-il indiqué, invitant la FOPAO à sensibiliser les opérateurs de la région afin qu’ils s’approprient ce TEC ainsi que ses mesures d’accompagnement.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *