A la Une, Burkina Faso

Burkina Faso : Michel Kafando dirige la transition  

Photos: Espoir Agbogan

Photos: Espoir Agbogan

Le lieutenant Colonel Zida aux commandes du Burkina Faso depuis la chute de l’ancien président  Blaise Campore vient de remettre le pouvoir à un civil comme le souhaite la population burkinabè et la communauté internationale. Michel Kafando, le nouvel homme fort du Burkina Faso est désigné à l’unanimité par les partis politique, l’armée et société civile. Il aura pour mission, l’organisation des élections démocratiques en avril 2015.

Michel Kafando (75ans) n’est pas un novice dans la gestion de la chose publique. Ancien ministre des affaires étrangères du Burkina Faso  de1982 à 1983, le diplomate a également été ambassadeur de son pays auprès de l’ONU.

Selon l’article 4 de la charte de la transition, le nouveau président ne participera pas aux élections qu’il organisera en novembre 2015. « Le Président de la transition n’est pas éligible aux élections présidentielle et législatives qui seront organisées pour mettre fin à la transition. La présente disposition n’est pas susceptible de révision », précise l’article.

« L’insurrection a redonné aux Burkinabè leur dignité. Il y aura désormais dans notre cher pays un avant et un après 31 octobre 2014», a déclaré le lieutenant colonel Zida après avoir signé la charte de la transition.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *