Côte d’Ivoire

6ème conférence sur les PPP : l’Afrique doit s’ouvrir aux fibres optiques

Fibre-Optique

La sixième édition de la conférence africaine sur les Partenariats Public-Privés (PPP) démarrée le 19 novembre à pris fin ce vendredi, dans la capitale ivoirienne. Placée sous le thème « promouvoir des PPP viables au bénéfice des générations futures », la rencontre a permis aux participants (400 responsables d’entreprises en provenance d’une trentaine de pays africains ainsi que des experts internationaux), d’évoquer l’importance de l’Internet dans le développement de l’Afrique.

Dans un entretien accordé à APA, Seybou Saley, membre du Comité d’orientation de la cellule d’appui aux partenariats public-privé, a indiqué la nécessité pour l’Afrique de se doter de la fibre optique. « L’inter connectivité des fibres optiques permettra de construire l’Afrique. On ne peut pas construire ce continent si chacun reste dans son coin. Il faut une connexion entre les Etats et une connexion entre l’ensemble de ces Etats et le privé », a-t-il indiqué.

Seybou Saley propose comme solution à ce nouveau défi auquel l’Afrique doit faire face, l’harmonisation des textes. « Les travaux sur cette harmonisation des textes a déjà commencé au niveau de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), ainsi qu’au niveau de l’Union économique monétaire ouest-africaine (UEMOA) », précise-t-il.

Pour rappel, la Côte d’Ivoire est le premier pays francophone d’Afrique à avoir abrité la conférence sur les PPP après la Tunisie, le Kenya, le Nigeria et l’Afrique du Sud.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *