A la Une, Cameroun

Célestin Monga: le Camerounais nommé Directeur général de l’Onudi

pm-n

Célestin Monga, économiste mondialement reconnu originaire du Cameroun et actuel directeur de l’encyclopédie Handbook of Africa and Economics publiée par l’Oxford University Press, a accepté le poste de Directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), l’institution spécialisée des Nations Unies chargée de promouvoir et d’accélérer le développement industriel durable des pays en développement et des économies en transition.

Nommé l’année dernière membre pro bono du comité consultatif du groupe Quantum Global, dont les activités portent sur le capital-investissement, l’investissement et les infrastructures en Afrique, M. Monga a rempli sa fonction de manière remarquable.

Saluant cette nomination, le fondateur du groupe Quantum Global, Jean-Claude Bastos de Morais, a déclaré :« Célestin est une figure internationale éminente qui a apporté une vision et une sagesse phénoménales à notre travail. Je sais qu’il continuera à contribuer de manière remarquable au développement mondial dans tout ce qu’il fera. Nous le félicitons chaleureusement pour sa nomination à ce poste clé de l’ONU et nous sommes ravis qu’il ait accepté de conserver sa place au sein du comité consultatif du groupe Quantum Global auquel il apporte beaucoup grâce à son intelligence, son expérience et sa perspicacité. Tous mes collègues du groupe Quantum Global sont extrêmement fiers de travailler avec Célestin. »

Célestin Monga a répondu à cette nomination dans les termes suivants :« Je suis très ému que le Directeur général de l’ONUDI Li Yong m’ait offert cette nouvelle opportunité. Depuis plus de deux siècles, l’industrialisation a été le principal moteur de croissance et de prospérité dans le monde et elle a aidé des centaines de millions de personnes à sortir de la pauvreté.

Cependant, conscients que les modes d’industrialisation actuels ne sont ni inclusifs ni réellement durables, les États membres de l’ONUDI ont adopté la Déclaration de Lima en décembre 2013 dans laquelle ils se sont engagés à promouvoir un développement industriel inclusif et durable. Je remercie Jean-Claude du soutien qu’il a apporté à l’Oxford Handbook of Africa and Economics et au Young African Scholars Program qui ont donné de la visibilité au travail de nombreux chercheurs africains brillants.

Je remercie mes collègues du comité consultatif du groupe Quantum Global de leur soutien et je suis impatient de continuer à travailler avec eux pour encourager des synergies entre le secteur privé et les institutions de développement, et faire avancer le carnet de route mondial concernant la création d’emplois et la paix sociale. »

Source: APO

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *