Gabon, Maroc

Gabon : la politique sociale pays inspire l’Afrique

Prix-AISS-CNAMGS-Photo-1

Journée spéciale pour la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) que le 3 décembre à dernier à Casablanca, au Maroc, où cette entité s’est vue distinguée par l’Association internationale de la sécurité sociale (AISS). A l’occasion du forum régional de la sécurité sociale pour l’Afrique, la CNAMGS a en effet reçu le Prix AISS des bonnes pratiques pour l’Afrique, pour son importante contribution dans «l’extension de la couverture aux groupes difficiles à couvrir». L’organisation sociale gabonaise a été distinguée pour son projet intitulé «Couverture sociale des Gabonais économiquement faibles».

Son mérite vient du fait que la mise en place du Fonds de garantie sociale des Gabonais économiquement faibles (GEF), fruit d’une synergie entre le gouvernement et la CNAMGS, a permis de mettre au point une solution innovante pour financer, définir et fournir des prestations (de santé et familiales) aux personnes dont le revenu est inférieur à 80.000 francs CFA, explique le président de l’AISS. Le projet a également reçu la Mention spéciale du jury, qui a particulièrement apprécié que «cette approche innovante en matière de réduction de la pauvreté a abouti à des résultats probants, puisque plus de 68% de la population cible sont couverts», souligne Stoové Errol Frank, le président de l’AISS.

Un prix dont s’est réjoui le directeur général de la CNAMGS, lequel a indiqué que ce dernier vient renforcer l’impact et l’efficacité de la CNAMGS dans le paysage de la protection sociale au Gabon. «Cette énième récompense, après seulement six années d’activités, contribue au rayonnement du Gabon à l’international», déclare Michel Mboussou, le chairman de la CNAMGS. Selon le Secrétaire général de l’AISS, «les bonnes pratiques qui étaient en compétition au cours de ce Forum pour l’Afrique témoignent du dynamisme remarquable de la sécurité sociale sur le continent». Pour le Danois Hans-Horst Konkolewsky, secrétaire général de l’AISS, «la diversité des projets démontre que les institutions de sécurité sociale africaines parviennent à associer des méthodes de gestion innovantes, des technologies avancées et une administration efficace pour étendre la couverture et améliorer les services, dans l’intérêt de millions de citoyens africains».

Créé en 2008, le Prix des bonnes pratiques de l’AISS est organisé sur une base régionale (Afrique, Europe, Amérique, Asie), dans le cadre d’un cycle de trois ans. L’identification et le partage de bonnes pratiques aident les organisations de sécurité sociale à améliorer leur efficience professionnelle et administrative. Pour ce triennium2014-2016, quelques 58 bonnes pratiques, présentées par 22 pays et 29 institutions, étaient en lice pour l’édition Afrique 2014, soit une hausse substantielle par rapport à l’édition 2011.

Source: Gabonreview

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *