Congo, Politique

OIF : quand Sassou N’Guesso joue fair-play !

00150015-bd5ad8ddaa32d39ae3de764d07af1be0-arc614x376-w614-us1Portée à la tête de la Francophonie a l’issue du 15e sommet  de l’organisation les 29 et 30 novembre dernier à Dakar au Sénégal,  la nouvelle secrétaire générale reçoit de soutien de de part et d’autres.

Dans la foulée, quand bien même que le candidat congolais au poste de Secrétaire général de la Francophonie en la personne de Henry Lopes, n’a pas pu faire l’unanimité, le président congolais Denis Sassou N’Guesso a déclaré samedi dernier à Brazzaville que le Congo  est prêt à accompagner Mme Michaëlle Jean dans « sa réussite de son mandat ».

« Nous devons saluer l’élection d’une femme à la tête de l’organisation. Et c’est un progrès. Nous allons accompagner ce mandat du candidat du Canada, Mme Michaëlle Jean et nous ne pouvons que lui souhaiter du succès dans sa mission », a déclaré le président congolais, de retour au pays après son sa participation au sommet de l’OIF à Dakar et une visite d’Etat à Cuba.

Denis Sassou N’Guesso a tout de même déploré le manque de consensus autour d’un candidat de l’Afrique à ce poste.

« Je suis de ceux qui continuent de penser que l’Afrique demeure le cœur de la francophonie et le restera pour toujours », a-t-il dit, soulignant que d’ici 2050 il y aura près de 750 à 800 millions de locuteurs francophones en Afrique.

Rappelant le rôle majeur joué par les pères fondateurs, de la Francophonie que sont les défunts présidents Léopold Sedar Senghor, Habib Bourguiba, Amani Diori et d’autres, Sassou NGuesso affirme compter parmi ceux qui se sont battus pour que le poste du Secrétariat Général de la francophonie revienne à un Africain

En outre il a salué l’orientation économique prise par l’OIF pour le bien de la jeunesse qui représente un peu plus de 60% des moins de 30 ans de la population africaine

« Que la francophonie accorde une attention particulière à la jeunesse, aux femmes, c’est un progrès, une bonne chose. C’est un espace important de coopération. J’espère que cette coopération dans le domaine économique sera fructueuse », a par ailleurs préconisé le président Congolais.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *