Sénégal

Ça tourne au Sénégal : une dizaine de films produits en 2014

cameracannesLe chiffre donne du boom au cœur. Dix (10) films à mettre à l’actif du cinéma  au Sénégal pour le compte de l’année 2014 qui s’achève dans quelques jours.

Un satisfecit de la part des autorités compétentes qui notent une floraison de l’industrie cinématographique.

« Malgré la crise, la production cinématographique sénégalaise fleurit positivement », a affirmé samedi à Dakar, Hugues Dias, Directeur général de la Cinématographie, soulignant que l’objectif de l’Etat est parvenir à créer un marché du cinéma.

« Bien qu’il n’existe pas de subvention, des producteurs indépendants ont pu émerger et rien que pour 2014, nous avons enregistré une dizaine de films », a ajouté ce dernier.

M Dias a fait cette intervention au cours d’un point de presse en prélude au lancement de l’édition spéciale de relance des Rencontres cinématographiques de Dakar (RECIDAK).

La rencontre se déroulera du 16 au 20 décembre 2014 simultanément à Dakar, la capitale à Louga (Nord), à Ziguinchor, à Sédhiou (Sud) et à Koungheul (Centre ouest).

Les RECIDAK seront ponctuées par des projections de films, des ateliers, des rencontres et échanges, des fora et des spectacles vivants.

Elles sont un cadre d’animation, d’échanges et de consécrations cinématographiques et audiovisuelles de dimension nationale et internationale.

Hugues Dias a précisé que l’année 2015 va constituer une année de transition pour les RECIDAK.

« Les Recidak ne seront plus de l’apanage de l’Etat. C’est pourquoi, un conseil d’orientation et une délégation générale exécutive seront installés entre février et mars 2015 », a annoncé M Dias.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *