Côte d’Ivoire, Niger, Projets

Mamane : démocratiquement élu en Côte d’Ivoire

Mamane_99.99_-1L’animateur et chroniqueur comique de Radio France Internationale (RFI) Mamane, a lancé jeudi dernier à Abidjan la toute première édition du festival dénommé « Gondwana ». Et elle se tiendra les 4,5 et 6 décembre 2015 au Palais de la culture.

Celui-là qui se fait appeler le « Président très très démocratique de Gondwana », un pays imaginaire, a souligné avoir réfléchi durant trois ans pour lancer un tel projet qui a pour but de « revigorer et professionnaliser le métier l’humour en Afrique ».

S’agissant du choix de la Côte d’Ivoire,  Mamane a laissé entendre que le pays de Alassane Ouattara est aujourd’hui la plaque tournant de l’humour en Afrique avec la crème des humoristes.

« Aujourd’hui, l’humour ivoirien fait vibrer partout en Afrique. Nous avons décidé de faire d’Abidjan la capitale de l’humour africain. Aujourd’hui, les célèbres humoristes africains se trouvent en Côte d’Ivoire, avec des noms comme Gohou, Digbeu Cravate, Adama Dahico et autres », ajoute le célèbre humoriste d’origine nigérienne.

Pour ce dernier,il est temps que l’humoriste soit pris au sérieux et ne doit pas être vu comme un amuseur public.

Rappelons que le Festival du Gondwana se déroulera en trois grands spectacles.

Le premier soir avec Mamane, qui en deux heures d’horloge, dépeindra la géopolitique en Afrique depuis la conférence de Berlin en 1944 jusqu’à ce jour.

Le directeur du Palis de la culture Koné Dodo, qui a pris part au lancement du festival, n’a pas manqué de saluer l’initiative des organisateurs.

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *